La vie à bord du Spicy

Le Spicy se dévoile sur cette page au gré de ses balades et de ses activités, au fil de l’eau du pays de Meaux.

Partez en voyage avec nous !!


L’histoire du Spicy, de 1928 à aujourd’hui

1928 – Construction de l’OST FRIESLAND (Frise-Orientale) comme véhicule de surveillance et de circulation, aux chantiers navals de EMDEN, au Nord-Ouest de l’Allemagne (sous l’Empire de Weimar jusqu’en 1933).

Il y reste jusqu’en 1938. Nous supposons qu’il était affecté à la surveillance des côtes de la mer des Wadden et de l’embouchure de la rivière Ems par la police ou la douane allemande.

28.09.1940 – L’OST FRIESLAND apparaît sous le Reich Allemand avec l’immatriculation B101Mo lors d’un transfert de Boulogne Sur Mer (Pas de Calais) à Dieppe (Seine-Maritime). Il est alors probablement réquisitionné par la Kriegsmarine (marine de guerre allemande entre 1935 et 1945)

26.11.1940 – L’OST FRIESLAND est aperçu en fuite probable vers Emden. Il s’arrête à Amsterdam (Pays-Bas) et y restera.

04.06.1942 – L’OST FRIESLAND est affecté à la 4eme Flotillen Stammabteilung du stock de la société de formation à Amsterdam. Cette unité est chargée de l’instruction des Matrosen (matelots) destinés à la protection des ports et à la surveillance des cours d’eau.

09.03.1943 – L’OST FRIESLAND est déplacé à la 12e Landungs-Flottille (Flottille de débarquement) à Anvers (Belgique). En septembre 1944, la flottille fut utilisée dans l’estuaire de l’Escaut pour renforcer, ravitailler et débarquer la 15e armée.

18.06.1948 – Nous retrouvons l’OST FRIESLAND inscrit au cadastre Hollandais sous le registre 838B de la Haye, comme appartenant à l’état des Pays-Bas, au département Finance Bureau comme Proie de guerre.

11.11.1948 – L’OST FRIESLAND est acheté par un batelier à Maastricht.

Il change plusieurs fois de nom pour s’appeler Vision II, Callenburgh et enfin Spicy par son dernier propriétaire, de nationalité Suisse.

Octobre 2022 – Solenn et Patrice achètent le Spicy, stationné à Carrière-sous-Poissy, et décident de garder son nom.

Avril 2023 – Solenn et Patrice remontent le Spicy vers son nouveau port d’attache, au cours d’un périple le long de la Seine puis de la Marne, de Poissy à Meaux, en passant par Paris (vous pouvez lire l’histoire de ce périple dans l’article tout en bas de page).

dessin du Spicy présent sur la proue

Passage du Spicy, vu depuis la plage de Meaux

Quand on part sur les flots avec le Spicy, on peut faire de belles rencontres, comme un nuage d’étourneaux ou une petite poule d’eau qui hésite à sauter dans une eau rafraîchie par l’automne.

Nuage d’étourneaux
J’y vais ou j’y vais pas ?

Balade sur la Marne, au fil des flots …


Le petit-dèj, quand le soleil est déjà levé, ça se passe comme ça sur le Spicy !


Fin avril 2023

Départ de Poissy pour le convoyage et rodage de la saison 2023 sur le Spicy. Temps moyen, pluie et soleil. Ambiance au beau fixe. La joie de naviguer de tout le monde à bord se fait bien sentir. Passage montant de la première écluse de Seine sans problème de même que les suivantes. Les nouveaux propriétaire du Spicy ont super bien préparé le trajet et ses haltes. Les repas et collations ont ravis les papilles, les boissons adéquates avec la météo. Tantôt chaudes en cas de pluie et désaltérantes lorsqu’il fait chaud. Après une nuitée au port Van Gogh d’Asnières et un bon petit déjeuner, nous attaquons la traversée de Paris par une météo mitigée. Des Amis nous ont rejoint à bord. La magie opère tout de suite. Que de magnifiques ponts, bâtiments , quais et la cathédrales de Notre Dame qui même blessée, nous émeut au passage. Puis c’est l’entrée dans la Marne. Un nouveau repas est partagé au premier ponton avant l’écluse. Là, la capitaine à sorti le grand jeu; plateau de charcuterie, fromages, crudités, desserts. Tout cela accompagné de bons vins de France. Miam, un grand moment de partage. Puis reprise de la navigation sur la Marne. Passage d’écluses, et tunnel pour arriver à Joinville le Pont, où le capitaine du port nous avait réservé une superbe place à couple. Après un petit verre d’amitié, les Amis montés à bord à Asnière, quittent le bateau les yeux remplis de merveilles et de souvenirs inoubliables. Et, moi l’ancien capitaine du Spicy reprend le TGV pour de nouveaux paysages.. Fier de l’équipage qui fera vivre ce magnifique vieux bateau. Merciiiii….

Mesey Claude de Blonay – 5 mai 2023